L’infirmier au cœur des usages de la téléconsultation

Dans quelle mesure l’infirmier a-t-il un rôle à jouer en téléconsultation ? Quels sont les moyens pour lui donner un rôle central ? Comment gérer la téléconsultation côté patient et côté professionnels de santé? Petit tour d’horizon de cette nouvelle pratique de télémédecine, qui rencontre déjà un franc succès.

L’infirmier est un des professionnels de santé incontournables dans le quotidien de nombreux patients : malades chroniques, personnes âgées et fragiles… L’image quelque peu poussiéreuse de l’infirmière d’antan, au chevet de son patient, seringue à la main et dotée d’une coiffe traditionnelle est maintenant révolue. Son rôle s’affirme et cette profession jouit d’atouts exceptionnels qui vont lui permettre de jouer un rôle majeur dans les nouvelles pratiques de santé.

L’interaction avec le corps médical comme avec le patient est inhérente au métier de l’infirmier : En structure médicalisée ou hospitalière, il accompagne le médecin dans la réalisation de certains actes et aide le patient à le comprendre et à être pris en charge. Dans les déserts médicaux, à domicile et en cabinet, l’infirmier a une position unique auprès des patients puisqu’il est souvent le point d’entrée face à l’isolement, la maladie…Il représente le référent santé, le confident. Et c’est bien dans ces derniers cas d’usage que l’infirmier peut maintenant mettre à profit sa connaissance inégalée du terrain pour s’immiscer dans une pratique de télémédecine qui fait actuellement grand bruit : la téléconsultation.

Et quand on y réfléchit, quoi de plus naturel que d’associer l’infirmier à la téléconsultation, qui, rappelons-le, est une consultation médicale à distance, facilitant l’accès aux soins et évitant au patient de se déplacer, quand on sait que l’essence même de linfirmier libéral est de faire bénéficier au patient de confort et de soins !

Si cette pratique est également aujourd’hui si préconisée dans le cadre des visites de patients à domicile, c’est que beaucoup de situations quotidiennes vécues par les infirmiers étaient dans l’impasse. Donnons l’exemple d’un patient en très mauvaise santé, qui nécessiterait une prise en charge rapide par un médecin. L’infirmier, en cas de situation urgente et d’impossibilité du médecin de se déplacer, a l’obligation de s’assurer de la prise en charge du patient par un médecin dans la journée et en cas d’urgence ultime, de diriger le patient vers une structure adaptée (application de l’article R.4311-14 du Code de la santé publique (issu du décret du 11 février 2002 relatif aux actes professionnels). C’est ainsi que de nombreux patients finissent aux urgences par manque de médecins disponibles.

Ces situations, bien plus fréquentes que ce que l’on ne croit, nous amènent à penser qu’une petite brique, aussi innovante que simple, manquait à cet usage, et pouvait dégoupiller un bon nombre de problèmes. En quelques minutes, la téléconsultation avec un médecin à distance, couplée à la prise de données vitales, peut en effet permettre une évaluation de l’état général du patient et aboutir à un diagnostic à distance, permettant d’orienter rapidement le patient et de permettre à l’infirmière de poursuivre sa tournée. L’infirmière peut aujourd’hui compter sur des bijoux technologiques qui s’adaptent à leurs contraintes de mobilité et permettent à la fois cette prise de données vitales (température, oxymétrie, tension…) et une téléconsultation avec un médecin.

En cabinet d’infirmier, la téléconsultation s’inscrit également tout naturellement dans la pratique quotidienne de ce corps de métier, puisque l’on peut y retrouver tous les « codes » traditionnels de l’exercice et bénéficier des atouts de cette innovation technologique. Prise en charge traditionnelle du patient : Prise de données vitales grâce au tensiomètre, à l’oxymètre de pouls, au thermomètre, recueils et analyse des données grâce à un historique clair par patient, soins…, puis, la possibilité d’une consultation plus complète depuis le même dispositif, grâce à l’accès à une téléconsultation avec un médecin à distance. La solution de téléconsultation permet, du côté de l’infirmière, un accès facile aux dossiers patients, une prise de contact plus simple avec les médecins référents, un accès à une messagerie instantanée, aux ordonnances et aux prescriptions des infirmières du cabinet…

La téléconsultation semble ainsi pouvoir s’adapter aux différents cas d’usages infirmiers, dans les villes comme dans les zones de désertification médicale, et parfaitement convenir aux rôles sociaux (écoute, lien social…) et médicaux (coordination centrale avec les médecins, les structures hospitalières, les aides-soignants…) historiquement endossés par les infirmiers. Il semble ainsi émerger l’hypothèse sérieuse selon laquelle la téléconsultation va permette à l’infirmier d’accéder à un rôle de chef d’orchestre plus facile à incarner, avec pour bénéfice majeur une prise en charge plus rapide et complète des patients.

Commentaires

Pas de commentaires

Pour poster un commentaire

Ces articles pourraient vous intéresser

Une sélection d’articles et de conseils pour vous accompagner et vous informer
Bonne lecture !

BewellConnect participe à C@MU, 27ème Congrès Aquitain de Médecine d’Urgence

BewellConnect participe au Silver Summit, le sommet de la Silver Economie & de la Santé